Construction de la troisième piste de laéroport international de Hong Kong, Chine

Réalisation dun renforcement de sol par Cutter Soil Mixing (CSM) sous hauteur limitée, à proximité de la piste nord de laéroport.

01/04
Contexte
Contexte

Pour faire face à la croissance exponentielle du trafic, la plateforme aéroportuaire se dote d’une troisième piste, en gagnant 650 ha sur la mer.

Pays

Hong Kong

Maître d’ouvrage

Hong Kong International Airport

Maître d’oeuvre

Hong Kong International Airport

Entreprise générale

Bachy Soletanche Group Limited (BSGL), Sambo E&C

La proximité immédiate de l’aéroport et les contraintes de sécurité interdisant l’usage de matériel de plus de 5 m ont rendu d’autant plus complexes les travaux réalisés sans que jamais l’activité de l’aéroport ne s’arrête.

D’autre part, la majorité de ces travaux a été réalisée depuis des barges, par voie maritime, avec des ateliers CSM spécialement conçu par l’ensemble des parties prenantes du projet et grâce au savoir-faire déterminant de la direction Matériel de Soletanche Bachy, du service matériel Eurofrance, de TEC System et des experts coréens de Sambo E&C. Ce sont 16 ateliers qui ont été mobilisés chaque jour, à toutes les étapes du chantier et 24h/24h.

Cette opération de CSM a été la plus importante jamais réalisée non seulement par BSGL, mais aussi par le groupe Soletanche Bachy.

Elle a consisté en la mise en œuvre de 80,000 panneaux de 2,8 x 1,2 m, entre 15 et 20 m de profondeur, à travers des dépôts marins et des alluvions lâches. Ces opérations ont nécessité de nombreux essais, sondages et prélèvements.