Soletanche Bachy, leader mondial des fondations et des technologies du sol
Follow us
Choose your language

09/02/2024

A Toulouse, Bessac réalise 2 tunnels de la ligne B du métro entièrement en béton très bas carbone EXEGY® !

Le 2 février dernier a eu lieu le baptême du tunnelier Clémence Isaure fabriqué par Bessac, qui va s’élancer pour l’extension de la ligne B du métro de Toulouse. A l’occasion de ce moment-clé du projet, focus sur une grande première : les équipes de Bessac réalisent les 2850 voussoirs du tunnel en béton très bas carbone EXEGY® by Bessac à base de metakaolin sourcé localement !

Bessac est mandataire du groupement formé avec GTM Sud-Ouest TP GC et Soletanche Bachy France pour la réalisation des ouvrages souterrains de la Connexion Ligne B (CLB). Ces ouvrages comportent notamment deux tunnels monotubes de 250 m de long et d’un diamètre intérieur de 4,66 m chacun, qui forment une voie double de circulation du métro avec une emprise réduite sous le canal du Midi.

Les équipes de Bessac vont réaliser la totalité des 2 850 voussoirs des tunnels en béton très bas carbone EXEGY® by Bessac. Et pour la première fois sur des voussoirs, grâce à l’appui des Départements matériaux de VINCI Construction et Soletanche Bachy, 55% du clinker du ciment utilisé dans le béton ont été remplacés par un mélange de filler calcaire et de metakaolin.

Cette innovation permet de réduire d’environ 40% les émissions CO2 liées au béton des voussoirs par rapport à béton traditionnel. Le tout à prix équivalents et avec des performances conformes aux exigences du client Tisséo en termes de classe de résistance (C40/50) et de classe d’exposition assurant une durabilité des armatures (attaques du gaz carbonique) XC2 et aux attaques chimiques XA1.

D’où vient l’empreinte carbone du béton ?

  • Le ciment est responsable de 85% des émissions de CO2 du béton alors qu’il ne représente que 12% de sa composition.
  • Ce ciment est fabriqué avec du clinker, clinker qui doit être chauffé à plus de 1500° pour être utilisé et qui produit une grosse quantité de carbone à cause de la réaction chimique lors de la cuisson.
  • Pour fabriquer du béton bas carbone, il faut donc remplacer ce clinker par des liants moins chargés en CO2 :
    • Des coproduits de l’industrie : laitier de hauts fourneaux, cendres volantes
    • Des matériaux naturels : pouzzolane, argiles calcinées, filler calcaire, metakaolin

Privilégier un circuit court, de la production au montage

En choisissant d’utiliser le metakaolin, Bessac privilégie une ressource naturelle exploitée par une entreprise locale à moins de 140 km du chantier. Cette entreprise utilise un procédé de calcination basé sur le recyclage de l’énergie.

Les autres composants du béton sont aussi locaux : les fillers calcaires et les granulats viennent d’unités de production situées respectueusement à moins de 130 km et 20 km du chantier. Et pour finir, les voussoirs eux-mêmes sont fabriqués à Labège à 10 km du chantier.

Du côté de Bessac le matériel est réutilisé. Les moules de ces voussoirs et le tunnelier ont été récupérés sur un ancien chantier de réseau d’eau à Bruxelles. Le tunnelier a été remis à neuf et baptisé Clémence Isaure, personnage médiéval semi légendaire, à qui est attribuée la fondation des Jeux floraux de Toulouse au début du XVe siècle !

Du béton très bas carbone sur les ouvrages de Soletanche Bachy France

Le lot CLB comprend également deux ouvrages de transition : le puits de départ et le puits d’arrivée qui assurent le raccordement en amont avec la ligne B, et en aval vers le viaduc en construction sur Ramonville et Labège.

Pour ce projet, Soletanche Bachy France a mobilisé un atelier de benne KS pour réaliser les 4 600 m² de paroi moulée, en épaisseurs 500 et 600 mm, des deux tranchées nécessaires au lancement et à la sortie du tunnelier. Une formule de béton Très Bas Carbone Exegy, mise au point par le Département Matériaux de Soletanche Bachy en partenariat avec le groupement Lafarge-Cemex, a également été utilisée pour cette application. Elle permet de réduire les émissions de CO2 liées au béton de 50% par rapport à un béton utilisant un ciment classique.

Par ailleurs, des injections de consolidation ont été réalisées sur le tracé du tunnel, très localement, au droit du passage sous le canal du Midi. Pour le creusement, ces injections ont pour objectif de limiter le déconfinement des terrains et les arrivées d’eau, en réalisant un massif de terrain traité par du coulis dans une lentille de sables lâches identifiée sur une épaisseur maximale de 10 m, juste sous le canal.

Un projet en ligne avec les ambitions environnementales de VINCI Construction et Soletanche Bachy

  • Objectif VINCI Construction : 90% de bétons bas carbone sur ses chantiers en France et dans le monde d’ici 2030.
  • Objectif Soletanche Bachy : -20% d’émissions de CO2 sur le Scope 3 d’ici 2030, qui concerne les émissions indirectes liées principalement au béton et à l’acier.

Partager cette actualité

Actualités récentes

2024-02-09T15:47:29+01:00
Aller en haut