Nicholson continue de participer au démantèlement du site nucléaire dHanford en stabilisant des structures vieillissantes

Nicholson Construction a été désigné comme sous-traitant par White Shield Environmental dans le cadre du projet de stabilisation des structures vieillissantes du site nucléaire dHanford, près de Richland (Etat de Washington, USA). Nicholson va ainsi concevoir, fabriquer et injecter un coulis visant à stabiliser trois structures souterraines sur le Plateau central dHanford.

24.08.2020Projet

Après analyse des structures contaminées utilisées pour éliminer les effluents liquides radioactifs de l’usine de finition du plutonium d’Hanford, le Département de l’Énergie et le maître d’œuvre CH2M HILL Plateau Remediation Company ont déterminé que trois structures souterraines, bâties avant 1956, présentaient le risque le plus important de défaillance liée à l’âge et devaient par conséquent être stabilisées afin de prévenir d’un effondrement et d’une éventuelle propagation des contaminants.

La mission de Nicholson s’articule en plusieurs phases. La première couvre le développement des lots de travail et l’examen de la constructibilité avec l’équipe du projet, ainsi que la formation spécifique certifiée requise pour cette tâche. La deuxième phase regroupe l’analyse sur site des trois structures souterraines, la conception, la fabrication et l’acquisition du système d’injection de coulis et des raccords correspondants, ainsi que la réalisation hors site d’un test sur maquette. La troisième phase inclut l’intervention sur site et l’injection d’un total de 3 470 m3 de coulis à haute mobilité via un système d’injection s’étendant au maximum sur 457 m dans une zone fortement contaminée.

Il s’agit du deuxième projet de Nicholson sur le site d’Hanford, après les activités de reprise en sous-œuvre par micropieux et d’injection dans le cadre du projet 324 Building Disposition, qui devrait s’achever en 2022.

« Notre intervention sur le bâtiment 324 du site d’Hanford était l’un des projets les plus extraordinaires de l’histoire de notre société, » a déclaré Dan Thome, vice-président Central Region. « Notre équipe a su relever le défi du bâtiment 324 et nous nous réjouissons de la réussite d’un nouveau projet sur le Plateau central. ».

Nicholson a officiellement débuté les travaux fin avril et devrait terminer fin 2020, parallèlement à l’achèvement global du projet.

Stabilisation aging underground structures at the nuclear site / grouting