France : réalisation des travaux de fondations spéciales du projet SEMAPA M10VP File F

Retour sur un chantier technique qui fait appel à notre expertise de spécialiste.

17.07.2020Projet

La future dalle de 1 000 m², nommée îlot M10VP, est le dernier tronçon de l’ambitieux projet de la SEMAPA, dont la maîtrise d’œuvre est assurée par la SNCF. Le chantier, démarré dans les années 90, consiste à recouvrir les voies ferroviaires entre la gare d’Austerlitz et le pont Masséna. Confiée à un groupement comprenant Soletanche Bachy en 2019, cette dernière étape permettra la réalisation de deux nouvelles files d’appuis (J1 et F), constituées de barrettes de fondation, surmontées de semelles et de voiles, recevant des poutres traversant le plateau ferroviaire de part et d’autre. La future dalle, livrée fin 2023, accueillera la construction d’un nouveau quartier.

Presque un an après les barrettes de la file J1, les derniers travaux de fondations spéciales sur le projet M10 démarrent sur la file F.

La plateforme disponible pour la réalisation de la future file d’appui F est située entre un écran de protection lourd fondé sur pieux (forés en 2019 par Soletanche Bachy Fondations Spéciales) et une trémie, ne dépassant pas les 4 m de largeur.

La trémie est un ouvrage réalisé vers 1928, qui s’enfonce progressivement sous la plateforme ferroviaire pour relier, via deux voies ferrées, la gare d’Austerlitz au centre technique de maintenance.

Les 4 m de largeur disponibles ne permettent pas la mise en œuvre du matériel nécessaire aux travaux de barrette (Hydrofraise® HC05, grue de manutention). Ainsi, un élargissement de la plateforme a été nécessaire, en condamnant provisoirement l’une des voies s’enfonçant dans la trémie. L’élargissement s’est fait à l’aide de deux techniques :

  • par la pose de mur en L,
  • par la réalisation d’une dalle portée sur micropieux.

 

Barettes/ micropieux / micropiles / railway

 

Les 71 micropieux de 15 m de profondeur ont été réalisés de novembre 2019 à janvier 2020. Il s’agit de micropieux de type II, forés à l’outil perdu.

A la suite de la réalisation de la dalle portée sur micropieux, Soletanche Bachy Fondations Spéciales est réintervenu sur le projet pour carotter un vestige de 5 m de profondeur situé à l’emplacement des futures barrettes.

Les installations de l’atelier de barrettes ont pu reprendre à la fin du confinement pour une première excavation le 25 mai dernier.

 

Retrouvez l’article TRAVAUX dédié à ce projet.