Safina dry dock

Conception et construction d’une cale de mise à flot.

paroi moulée/ pieux/ palplanche
01/02
Contexte
Contexte

Le chantier naval Dubai Drydocks a augmenté ses capacités par la mise en service d’une cale de mise à flot pour des navires de 250 000 t en construction ou en réparation. Cet ouvrage a été entièrement réalisé en entreprise générale par Soletanche Bachy dans le cadre d’un contrat de conception et construction.

Maître d’ouvrage

Dubai drydocks

Maître d’oeuvre

Royal Haskoning

Entreprise générale

Soletanche Bachy en groupement avec NSCC

Le chantier naval Dubai Drydocks a augmenté ses capacités par la mise en service d’une cale de mise à flot pour des navires de 250 000 t en construction ou en réparation.

Cet ouvrage a été entièrement réalisé en entreprise générale par Soletanche Bachy dans le cadre d’un contrat de conception et construction.

 

Conception

La cale de mise à flot fonctionne comme un ascenseur entre le niveau de la mer et celui du chantier. Elle permet une translation horizontale et une translation verticale, dont l’usage s’apparente à celui d’une forme de radoub mais avec un fonctionnement hydraulique différent.

 

L’OUVRAGE EST COMPOSE :

  • d’une plateforme de transfert (70 x 170 m), établie au-dessus du niveau de la mer,
  • d’une darse (65 x 135 m) adjacente qui s’ouvre sur la mer,
  • de piedroits et d’une dalle de seuil, qui constituent le support de la porte étanche de 65 m ouvrant sur la mer,
  • d’une plateforme de quai de dimension 27 x 89 m, abritant la station de pompage,
  • de deux portes : une porte-caisson côté mer, et une porte modulaire côté terre,
  • de deux ducs d’Albe.

 

La solution de base prévoyait une darse construite en palplanches ancrées par des tirants. Soletanche Bachy a proposé une solution variante qui remplace les palplanches par des parois moulées.

La paroi moulée est en grande partie autostable et construite avec des panneaux en T. La paroi du côté de la plateforme de transfert est constituée de panneaux plans.

 

Construction

Une plateforme de travail de 300 000 m3 de remblais a tout d’abord été créée pour permettre la réalisation des parois moulées et des pieux.

La paroi moulée a été réalisée de chaque côté de la darse et autour des piédroits. Un batardeau en palplanche, scellé dans la paroi moulée, a été réalisé entre les piédroits, pour permettre la mise à sec le temps de la construction de la dalle de seuil et des piédroits. Des barrettes et des pieux en béton servaient de fondations à la dalle.

 

La mise à sec a ensuite été réalisée par 10 puits filtrants profonds. Tous les travaux ont été réalisés à sec. Des connecteurs ont été mis en place pour connecter la paroi moulée à la structure des piédroits.

Pour finir, l’intérieur de la darse a été dragué, ainsi que l’extérieur. La plateforme de transfert a quant à elle été fondée sur des pieux forés à la tarière continue.

 

paroi moulée/ pieux/ palplanche

Techniques relatives