Soletanche Bachy International participe à la modernisation du front de mer dAuckland

Pour accueillir des événements internationaux, la ville dAuckland en Nouvelle-Zélande a lancé le projet Downtown Infrastructure Development Programme (DIDP). Lobjectif : rendre le front de mer plus résistant aux séismes, plus agréable et plus fonctionnel. Soletanche Bachy International met en œuvre une solution de fondation combinant des pieux, des ancrages et du jet grouting.

21.10.2019Projet

Vitrine d’Auckland et centre des échanges situé à proximité de la gare de Britomart, du terminal de ferries et de nombreuses lignes de bus, le front de mer est un enjeu considérable pour la ville. En 2021, Auckland doit en effet accueillir deux événements d’envergure internationale : l’America’s Cup et la réunion de l’Asia-Pacific Economic Cooperation (APEC).

C’est pourquoi les autorités municipales ont lancé le projet Downtown Infrastructure Development Programme (DIDP) : transformer le front de mer pour en faire une infrastructure du XXIème siècle, alors qu’il n’a connu aucun chantier majeur depuis sa construction, réalisée entre 1879 et 1925.

Les travaux comprennent :

  • Le renforcement antisismique de la route et des réseaux en arrière du mur du quai existant.
  • La modification de l’embarcadère existant avec la création de 6 postes d’amarrage pour les ferries.
  • La réalisation d’un espace public le long du quai.
  • Le réaménagement de Quay Street, diminuant le trafic routier au profit des piétons et cyclistes.

 

Soletanche Bachy est partie prenante de ce projet structurant pour la ville d’Auckland. Soletanche Bachy International (33%) est associé à Downer (leader, 33%) et HEB (33%) au sein du groupement « Downtown JV », qui a signé en mai 2019 le contrat de 195 millions $NZ avec le client Auckland Transport.

Les travaux spéciaux concernent essentiellement les renforcements à l’arrière du mur de quai existant. Dans le cadre du « Early Contractor Involvement », Soletanche Bachy International a proposé une variante technique, répondant à un double objectif : optimiser le planning pour être prêts pour les grands événements de 2021 et s’adapter à l’environnement urbain dense et aux différentes conditions géologiques du front de mer.

Plusieurs techniques seront utilisées sur différentes parties du quai :

  • Barres verticales et tirants d’ancrages sur la section du ferry basin (démarrage début octobre 2019)
  • Pieux forés avec des tubes segmentés toute hauteur sur la section Queens to Marsden Wharf (entamés en août 2019)
  • Jet grouting sur la section de Princes Wharf (démarrage prévu pour fin octobre 2019)

Des pieux forés tubés seront également réalisés pour la construction des postes d’amarrages le long de Queens Wharf.