Deep Soil Mixing

Une technique multi-usage

Soletanche Bachy met à votre service lensemble de ses procédés de Deep Soil Mixing pour des travaux damélioration de sol, de soutènement ou détanchéité.

Deep Soil Mixing
01/03
Procédé Colmix®

Cette technique a été créée dans les années 1970-1980 au Japon et en Scandinavie, initialement pour améliorer la portance de sols argileux mous. L’entreprise Bachy a fait partie des précurseurs dans ce domaine avec la création du procédé Colmix® dès 1986 en Europe de l’Ouest. Depuis lors, la technique du Deep Soil Mixing a été étendue à une vaste gamme de sols et d’applications.

En pratique, cette technique consiste à mélanger le sol en place de façon mécanique en y incorporant un matériau d’apport, le plus souvent un liant hydraulique (ciment, laitier de haut fourneau, chaux, cendres volantes…).

Différents procédés composent cette technique :

  • Le procédé Colmix®, permettant de construire des colonnes à l’aide d’outils rotatifs à axes verticaux, simples ou multiples, à l’aide d’une machine de type pieux.
  • Le procédé Geomix®, permettant de réaliser des panneaux à l’aide d’un outillage appelé CSM (Cutter Soil Mixing) et dont la technologie est dérivée du procédé Hydrofraise®
  • Le procédé Trenchmix®, permettant de construire des tranchées continues au moyen d’une trancheuse
  • Le procédé Springsol®, permettant la réalisation de colonnes de petit diamètre, verticales, inclinées ou sub-horizontales avec une foreuse de petit diamètre. Ce procédé est particulièrement adapté à une utilisation dans des espaces réduits ou sous hauteur limitée.

 

Les domaines d’application du Deep Soil Mixing sont nombreux et touchent un grand nombre de projets de construction, par exemple :

 

  • Amélioration de sols compressibles sous des charges réparties : entrepôts industriels, zones de stockage, ouvrages linéaires type remblai ferroviaire ou autoroutier.
  • Traitement des sols contre le risque de liquéfaction,
  • Réalisation d’écrans d’étanchéité continus sur des digues, ou d’enceintes de faible perméabilité ceinturant des zones polluées,
  • Réalisation de soutènements provisoires ou permanents en association avec la mise en place d’éléments verticaux résistants (profilés métalliques, tubes, poteaux).
  • Raidissement de talus en déblai ou remblai par mise en œuvre d’épis transversaux.

De manière générale, cette technique s’applique à tous les types de sols. Le mélange sol-liant est un matériau « semi-rigide », à mi-chemin entre un sol et un béton, et dont les propriétés mécaniques et hydrauliques sont améliorées par rapport au sol de départ.

Les avantages de cette technique ?

Un matériau « semi-rigide », durable, aux propriétés mécaniques et hydrauliques maitrisées

Une quantité de déblais produits très réduite (et dans certains cas réutilisable)

Une diminution considérable de l’empreinte carbone

Une réduction des coûts de production, de logistique

Un gain de temps dans la réalisation de travaux préparatoires

Les + Soletanche Bachy

Les + Soletanche Bachy

  • Un savoir-faire qui s’appuie sur de nombreux brevets et machines dédiés,
  • Une expertise reconnue dans le domaine des coulis de ciment et des fluides de forage,
  • Une connaissance parfaite de sa gamme de procédés, permettant de vous proposer la solution la plus adaptée à votre projet.

Mise en œuvre

Les divers procédés comportent généralement trois étapes de réalisation : destructuration mécanique du terrain en place, incorporation et homogénéisation du mélange. La réalisation de ces étapes est très souvent simultanée.

Le matériau d’apport est un liant dont le choix et le dosage sont ajustés de manière à obtenir les caractéristiques hydrauliques ou mécaniques requises par le projet. Dans le cas du traitement de terrains pollués, le matériau d’apport peut être spécialement choisi afin de neutraliser la pollution.

Une fois formé, le mélange sol-ciment en place forme soit des colonnes, soit des panneaux, soit même des éléments continus (tranchées).

Outre des contrôles classiques du liant introduit et des propriétés du mélange en place, tous nos procédés s’accompagnent d’un suivi d’exécution informatisé en temps réel.

Le contrôle et le suivi de l’exécution peut varier en fonction du procédé utilisé dans le cadre de votre projet. Pour en savoir davantage à propos du procédé sélectionné, retrouvez les pages Geomix®, Trenchmix®, Colmix® et Springsol® sur notre site web.

Contrôles et suivi de l’exécution

Le saviez-vous ?

Depuis 2005, nous avons réalisé plus de 2 millions de m² d’écrans étanches continus sur des digues.