Pont sur le fleuve Wouri, Cameroun

Réalisation de pieux de gros diamètres pour la construction dun second pont sur le fleuve Wouri.

01/05
Contexte
Contexte

Le pont existant reliant Bonabéri à Douala a été construit dans les années 1950. Malgré de récents travaux de rénovation, l’ouvrage devenait obsolète et sous dimensionné générant d’importants problèmes de circulation. Le nouveau pont permet de sécuriser et de fluidifier le trafic sur un axe de circulation critique pour l’économie du Cameroun.

Maître d’ouvrage

Ministères des marchés Publics

Maître d’oeuvre

Louis Berger & Sept

Entreprise générale

Soletanche Bachy International - Sogea- Satom

Confié à un groupement auquel participe Soletanche Bachy, ce projet de conception-construction prévoit un ouvrage aux courbes douces long de 760 m comportant un pont routier à six voies de circulation doublé d’un pont ferroviaire à deux voies. Avec des portées de 135 m, le tablier à voussoirs coulés en place constitue une référence technique.

Les deux ponts s’appuient sur cinq piles en rivière à chevêtre unique. Elles prennent appui sur 50 pieux, d’un diamètre de 2,5 m, ancrés à près de 70 m et injectés sur leur périphérie. Les fondations terrestres d’environ 45 m de profondeur sont composées de 40 pieux de 1,5 m de diamètre.